L’affaire des loot boxes continue d’effrayer les éditeurs en Belgique

Pour éviter de probables sanctions de la Commission des Jeux de Hasard, les studios Square Enix ont annoncé que quatre de leurs jeux mobiles seront enlevés des boutiques. Après les récentes décisions de la Commission des Jeux de Hasard en Belgique à propos des loot boxes, plusieurs promoteurs de jeux ont pris des mesures. Allant de la réformation à la suppression, les entreprises de jeux font tout pour se mettre en règle vis-à-vis des lois. C’est dans cette optique que Square Enix envisage arrêter la vente de quatre jeux mobiles.

La sortie de Star Wars Battlefront II a tout déclenché…

Vers la fin de l’année 2017, est sorti le jeu Star Wars Battlefront II. Il y était incorporé le loot box qui est un coffre à butin que l’on peut acheter. Initialement, ces loot boxs obtenus via des micros-transactions aidant à personnaliser son joueur étaient facultatifs. Par la suite, les éditeurs en ont fait presque une obligation. De sorte que sans ces coffres à butin, il est impossible d’accéder à des niveaux supérieurs. C’est ainsi que la Commission des Jeux de Hasard est intervenue pour étudier de près le jeu. Il a aussi porté ses études vers les jeux de FIFA 18, d’Overwatch et de Counterstrike.

Après les analyses menées par la Commission des Jeux  de Hasard belges, le système des loot boxes est semblable aux jeux de hasard. Cette décision rendue publique en avril passé a contraint les promoteurs à revoir leurs produits. Ils ont notamment procédé à des modifications des produits à l’instar de Blizzard qui a supprimé ce système sur le territoire. Il en était de même pour CS : GO.

Square Enix anticipe une éventuelle sanction

Plusieurs pays membres de l’Union européenne menacent d’attaquer les promoteurs en les traduisant en justice. Face à cette menace, les studios Square Enix ont anticipé une probable sanction en retirant trois jeux mobiles de la circulation. Les jeux concernés sont Mobius Final Fantasy, Kingdom Hearts Union x [Cross] et Dissidia Final Fantasy Opera Omina. Ces jeux seront, respectivement, mis hors service le 30 novembre, le 6 décembre et le 19 décembre respectivement en Belgique.

Par ailleurs, la société Electronic Arts est présentement dans les collimateurs de la justice belge. Une enquête est engagée contre celle-ci à cause du mode FIFA Ultimate Team qui utilise le système de loot boxe.

Article rédigé le 13 novembre 2018 à 23h53 dans la catégorie : Casino

Autres articles sur les jeux d'argent en Belgique

Partagez sur les réseaux sociaux

Profitez des dernières offres