La vidéo de Koen Geens : une attaque aux paris sportifs

Aujourd’hui, un jeune sur trois est déjà en contact avec les jeux d’argent avant 18 ans. Koen Geens n’est pas resté indifférent à un tel constat.

Vu qu’en 2017 les dépenses en jeux d’argent ont atteint les 800 millions d’euros et que le tout premier jeu d’argent se fait à un âge de plus en plus précoce, Koen Geens s'attaque aux paris sportifs et annonce des restrictions.

Qu’en est-il de sa vidéo ?

Il s’agit d’une vidéo publiée par le ministre de la Justice où deux enfants discutent dans une cour de récréation. S’adonnant à des paris entre eux, le ministre Koen Geens intervient et y joue le rôle d'entraîneur en les mettant en garde. Leurs mots se résument en ceci :

- "Je parie que Milan va gagner", dit le premier.

- "ça m'étonnerait", rétorqua le second.

- "On parie combien?"

Le ministre Koen Geens plaide pour la cause des enfants

Dans la vidéo en question, le ministre pointe du doigt la ‘’publicité pour les jeux de hasard et les paris’’, qui, d’après ses propos incite les joueurs à s'y adonner et peut mener à une addiction au jeu. Il explique ensuite que c’est la raison pour laquelle il réalise actuellement une nouvelle loi relative aux jeux de hasard.

Cette loi vise à protéger les joueurs. A cet effet, ‘’je souhaite, en tant que Ministre de la Justice, bannir toute publicité pour les jeux d'argent pendant les diffusions et couvertures en direct de compétitions sportives’’, ajoute-il.

En ce moment où la fête du football mondial bat son plein en Russie avec, parallèlement, l'explosion des paris sportifs, le ministre Koen Geens rappelle l'importance de protéger les mineurs face aux publicités intempestives sur les jeux de hasard.

Selon les mesures préconisées par le ministre de la justice, il faut urgemment interdire aussi ‘’la publicité pour les jeux de hasard 15 minutes avant et après les programmes pour enfants et mineurs’’.

Par ailleurs, loin de s’en arrêter là, Koen Geens ajoute qu’aucune publicité de ce genre ne sera autorisée ‘’sur les équipements sportifs et le matériel des clubs de football qui comptent des mineurs parmi leurs joueurs’’.Cette mesure semble être justifiée vu le fait que l'Echo rapportait ce mercredi que près de 110.000 Belges misent quotidiennement en ligne pendant la Coupe du monde.

Article rédigé le 09 juillet 2018 à 18h24 dans la catégorie : Paris Sportifs

Autres articles sur les jeux d'argent en Belgique

Partagez sur les réseaux sociaux

Profitez des dernières offres