La CJH : beaucoup d’initiatives pour protéger les joueurs

La CJH (Commission des jeux de hasard) dans sa lutte pour la protection des joueurs, a fait un communiqué de presse le 7 mars 2018. Après sa campagne de prévention pour protéger les jeunes des dangers des paris en ligne pendant la Coupe du monde, la CJH continue de prendre ses dispositions toujours en faveur des jeunes et des mineurs.

En effet, un système d’identification en ligne plus performant et une surveillance renforcée des espaces de jeu équipés de machines pour les enfants sont mis en branle. De même, il est programmé un arrêté royal qui, très prochainement, clarifiera les règles en matière de publicité pour permettre au joueur d’être encore plus protégé à l’avenir.

Malgré le contrôle et le règlement des sociétés de paris et son assurance des intérêts des joueurs, la Commission traite plus de 5 000 plaintes et demandes d’informations de joueurs chaque année, et des sanctions sont prononcées chaque mois puis des contrôles continuent chaque semaine.

La demande accrue de paris en Belgique a fait qu’en janvier 2015 déjà, la CJH a demandé l’instauration de règles claires visant à planifier une politique plus stricte en matière de jeux d’argent. C’est le ministre Geens qui a pu resserrer peu à peu les mailles du filet.

En plus, l’arrêté royal annoncé, trouve de mieux en mieux sa raison d’être car présentement, tout événement sportif est truffé de publicité pour des jeux de hasard et des paris. En ce qui concerne la grande compétition mondiale, les Diables Rouges captent plus l’attention des petits. Ceci nécessite une grande mesure sécuritaire pour cette cible spécifique. Les règles spécifiques instaurées en matière de publicité pour les paris dans les programmes pour enfants sont donc bien justifiées.

Dans cette lutte, la CJH a élaboré une liste des joueurs exclus qui permet d’épargner les groupes vulnérables des casinos (en ligne et hors ligne), des salles de jeux (en ligne et hors ligne) et des paris (en ligne). Il s’agit d’un système d’exclusion qui fonctionne 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

Un système d’identification plus efficace pour les paris en ligne est déjà élaboré pour cerner ceux qui contournent les règles via l’internet.

Concernant les espaces de jeu qui intègrent des appareils pour les enfants, la loi sur les jeux de hasard prévoit une exception pour certains jeux. Par exemple, aucune licence de la CJH n’est requise pour les mises de moindre importance.

Ceci concerne les jeux exploités dans des parcs d’attractions ou par des industriels forains. Même si à ce jour, la Commission des Jeux de Hasard n’a encore reçu aucune plainte à ce sujet, elle redouble d’effort dans la surveillance afin de s’informer sur de probables abus sur le marché.

Article rédigé le 02 mai 2018 à 21h46 dans la catégorie : Casino

Autres articles sur les jeux d'argent en Belgique

Partagez sur les réseaux sociaux

Profitez des dernières offres